NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Le Dossier

Des élections régionales historiques en Nord-Pas-de-Calais-Picardie – Bilan dans l'Arrageois

2 – Des résultats historiques


 Au soir du 1er tour, le 6 décembre 2015, le Front National et le Mouvement Bleu Marine réalisent un score historique au niveau national : 28% des votes, devant la droite (27%) et le parti socialiste (23,5%), pour un taux d’abstention de 50,09% (chiffres définitifs du ministère de l’Intérieur). Dans la Région Nord-Pas-de-Calais Picardie, Marine Le Pen surclasse tout le monde, avec une fourchette entre 40,3% et 41% des suffrages. Le candidat de la droite et du centre Xavier Bertrand est donné loin derrière avec entre 24,6% et 25% des suffrages, devant le candidat PS Pierre de Saintignon (18% à 18,4%). Les voix de gauche et d'extrême-gauche s'effondrent par rapport au premier tour de 2010 : la candidate EELV Sandrine Rousseau obtient 5%, le PCF, mené par Fabien Roussel fait 4,8 % et Eric Pecqueur pour Lutte Ouvrière obtient 1,7 %.
Ces résultats du premier tour sont très vite suivis d’effet : Pierre de Saintignon a suivi la demande du patron du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, de faire un « barrage républicain » au Front National aux élections régionales. Il retire sa liste, demandant ainsi à ses électeurs de voter Xavier Bertrand au second tour. Chose que demandent tour à tour les voix de gauche.


Dans l’arrageois, le Front National sort très largement vainqueur du premier tour dans plusieurs communes du secteur d’Osartis : 53,93% à Corbehem, 50,27% à Brebières, 49,35% à Vitry-en-Artois, notamment. Une tendance qui s’affirme également au niveau départemental, puisque la liste de Marine Le Pen arrive elle-aussi largement en tête avec 44,38% contre 20,57% pour la droite et 19,52% pour la gauche. Dans l’Artois, le FN arrive largement en tête dans des communes comme Saint-Laurent-Blangy ou encore Achicourt, villes administrées par des municipalités socialistes…


Le report des voix de gauche en faveur de Xavier Bertrand au second tour ainsi que l'augmentation du nombre de votants au second tour (61,2% contre 54,81% au premier tour) a favorisé l’élection du candidat de la droite. Le 13 décembre 2015, Xavier Bertrand remporte les élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec 57,77% des voix, ce qui représente 1 389 325 de bulletins en sa faveur. Marine Le Pen obtient 1 015 656 millions de voix (42,23%) soit environ 54 sièges au futur conseil régional. Cela se confirme notamment au niveau local puisque Xavier Bertrand progresse de manière fulgurante dans le Pas de Calais avec 54,12% des voix contre 45,88% pour Marine Le Pen.
Fort de ces résultats, ces élections donnent un autre visage à la région, d’abord historiquement : jamais la région Nord-Pas-de-Calais n’a été dirigée autrement que par la gauche. Comment les dirigeants politiques du territoire ont perçu ces événements ? Comment va se dérouler les cinq années de mandat de Xavier Bertrand ?


Votre avis


Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Lire aussi

1 - Le contexte

Les élections régionales de décembre 2015 pour la toute nouvelle région Nord-Pas-de-Calais Picardie ont marqué les esprits. D’abord, ce sont les premi&egrav ...

3 – La gauche tente de digérer son échec, « C’est un immense gâchis », estime Patrick Kanner

L\'alliance de la gauche au second tour avait été la principale raison de la victoire aux élections régionales de 2010. À l’issue du premier tour, largement ...

4 – Dans l’Arrageois : un Front National qui ne cesse de progresser

 Le territoire de l’Arrageois n’a pas fait exception : lui aussi a vu le Front National très largement en tête au premier tour. Des scores très impressionn ...

5 – L’Arrageois très bien représenté au sein du nouveau Conseil Régional

 Ils sont 8 élus du territoire à faire partie de ce tout nouveau conseil général depuis le 4 janvier dernier. Parmi eux, le maire d’Arras Frédér ...

6 – Quelles conséquences pour la suite ?

Ces élections régionales révèlent une tendance : le mouvement de Marine Le Pen se développe, s’organise, et se montre en constante progression sur les deux ...

7 – Le Canal Seine Nord : le premier gros dossier de l’équipe de Xavier Bertrand

 Depuis 1993, ce projet était dans les esprits. Comment présenter ce chantier ?
Une liaison à grand gabarit entre le port du Havre jusqu’au Benelux, d’ ...

8 - Philippe Rapeneau : "Nous devons être des facilitateurs pour le monde de l’entreprise"

Philippe Rapeneau est devenu, le 4 janvier dernier, le 4e vice-président du Conseil Régional au côté de Xavier Bertrand. Il sera en charge du développement du ...

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais