NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Le Dossier

La région a un nouveau nom : les Hauts-de-France.

Nouvelle région, nouvelle identité, et nouveau fonctionnement.


La région Nord-Pas-de-Calais-Picardie a été nommée région des « Hauts-de-France » le 14 mars dernier lors d’une séance plénière du conseil régional, présidé par Xavier Bertrand. Ce nom a été proposé par 252 000 lycéens et 35 000 apprentis qui, du 22 au 29 février 2016, se sont mobilisés pour réfléchir à une nouvelle identité. Ils ont ensuite eu jusqu’au 5 mars pour envoyer leurs propositions, parmi celles-ci, trois noms avaient retenu l’attention de l’exécutif régional : « Hauts-de-France», «Terres-du-Nord» et «Nord-de-France».

La Flandre, l’Artois, le Hainaut, la Picardie font désormais cause commune : c’est un fait, c’est historique, et surtout, le visage de la région n’est plus du tout le même. En effet, l’appellation « Hauts-de-France » a déjà fait polémique les jours suivant le vote : beaucoup de conseillers régionaux le présentant comme un nom qui « ne reflète pas l'identité de ce territoire. Regrettable d'avoir abandonné la Picardie » présente Pascale Boistard, Députée de la première circonscription de la Somme, « C'est faire fi de l'histoire de nos territoires. J'aurais préféré conserver le nom Picardie Nord-Pas-de-Calais » s’est exprimée quant à elle, Marine Le Pen.

Le jour de la nomination, la radio nationale « France Bleu » a réalisé un sondage sans appel : sur 382 votant(e)s, 84% d’entre eux n’étaient pas du tout satisfaits de cette nouvelle appellation. Notre sondage, de début septembre 2016 arrêté au 27 septembre 2016 montre que vous êtes à 56% satisfaits de cette nouvelle appellation.

Le logo, très simple, confond Nord-Pas-de-Calais et Picardie en un cœur enlacé au nord de la France. En transposant l’Hexagone, c’était la seule proposition qui traduisait graphiquement la localisation de la région « en haut » de la carte de France. Les couleurs utilisées, le vert pour la campagne (et l’ancienne Picardie) et le bleu du littoral, sont des grands classiques des deux régions. L'auteure a, explique le conseil régional, voulu exprimer «les qualités des habitants du nord de la France : générosité, accueil, chaleur humaine».

Le nouveau nom est depuis devenu officiel. Quelle conséquence, six mois après ? Comment ont travaillé les professionnels ? À travers des témoignages, un passage par le salon « Créer » de Lille, les acteurs professionnels et locaux ont accepté de donner leur avis :
(arrageois) Dans l’arrageois, Frédéric Leturque et Jean-Marie Prestaux


Votre avis


Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Lire aussi

Les enseignes s’adaptent, tandis que la région travaille sur la signalétique.

 Pour le moment, nous ne sommes qu’au début du processus de la nouvelle mise en place de la signalétique, comme dans les transports, où la SNCF a tout récemme ...

Il y a 30 ans, les « Hauts-de-France » étaient déjà utilisés par l’association BGE.

 BGE, autrement dit « Boutique de Gestion pour Entreprendre », née en 1979, est une association qui aide les entreprises à installer leur projet. Une fois c ...

À propos du changement de nom, voici les témoignages recueillis par arrageois.info

Réaction de Frédéric Leturque

"Oui, j’ai rencontré des gens mécontents, qui avaient des difficultés à adhé ...

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais