NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

A la rencontre de Jean-Marie Vanlerenberghe

L'ancien maire d'Arras est toujours aussi actif dans l'arrageois


Par Thibaut PAQUIT (avec Stéphane Dessenne)

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Arrageois.info s'est rendu au cabinet du sénateur et ancien maire d'Arras, Jean-Marie Vanlerenberghe. Nous sommes revenu avec lui sur sa mandature et sur ce qu'il pense de la ville aujourd'hui.

De 1995 à 2011, Jean-Marie Vanlerenberghe a occupé le siège de la mairie d'Arras en "repensant" la ville. L'embellissement du centre ville, création de la Communauté Urbaine d'Arras, Jean-Marie Vanlerenberghe a débuté sa mandature en s'inspirant des villes Flamandes comme Bruges, "C'est une ville trois fois plus grande qu'Arras. Je m'étais rendu à la chambre de commerce en Belgique, où il montrait la beautée de la ville, de ses places. Et en contrepoint, la place d'Arras totalement vide ! J'ai été choqué ! C'est à ce moment-là qu'il fallait repenser la ville, et qu'Arras revivra quand la Grand Place s'animera. Regardez le résultat aujourd'hui."

Les coulisses du Main Square Festival

La méconnaissance de la ville à l'époque le pousse à réfléchir sur des événements à organiser : "Une fois par an, un événément, voir pourquoi pas passer au moins une fois dans un journal télévisé. Pour voir Arras, pour voir une ville qui bouge. Il fallait surtout avoir le flair." Délocalisé l'événement aux alentours de la ville n'était pas du goût de Jean-Marie Vanlerenberghe. Il fallait mettre en valeur le centre, les places : "Il fallait faire venir une vedette. Le tout premier nom que l'on coché, c'est Luciano Pavarotti. Un peu cher, presque 600 000 francs à l'époque. Mais nous avons quand même organisé un concert de Johnny Halliday, sur la Grand Place, en 1996. 8 000 personnes. On voit donc que cela peut marcher !"

Les idées viennent donc tout naturellement pour l'équipe municipale de l'époque. Et la rencontre qui changera tout : France Leduc, une organisatrice de concert, tombe sous le charme de la Grand Place "C'était un tourbillon cette jeune femme. Je lui ai donc dit Allez-y, proposez-nous des noms. Et c'est de là que l'on a accueilli de grands noms."

Jean-Marie Vanlerenberghe se dit "fier de ce qu'il a apporté. J'espère que les gens le reconnaissent. On me dit "Merci". Et je savais derrière que Frédéric Leturque avait la même ambition et le talent pour le faire. Il est différent et c'est ce qu'il faut."

Web tv

Vidéo associée


Retour

Autres articles :

ARRAS : PopCorn Reborn propose « New York 1997 » au Cinémovida le 25 Avril.
Par François Greuez
L'association Pop Corn Reborn, propose durant l'année des films classiques. Cette fois ci, l'équipe propose cette fois-ci, le film « New York 1997 » au Cinémovida le 25 Avril.

Le 23 Avril 2019

BULLECOURT : La ville se mettra à l'heure Australienne
Par François Greuez
A l'occasion de l'Anzac Day, la ville de Bullecourt se mettra à l'heure Australienne, plusieurs cérémonies auront lieu ce 25 Avril, comme chaque année.

Le 23 Avril 2019

ARRAS : Pour sa réouverture, la piscine Daullé ouvre ses portes !
Par François Greuez
Fermée depuis le 27 septembre afin d’effectuer des travaux de rénovation, la Piscine Georges Daullé ré-ouvre ses portes ce mardi 23 avril. A cette occasion, une journée Portes Ouvertes est organisée le lundi 29 avril, de 17h30 à 20h.

Le 19 Avril 2019

ARRAGEOIS : Investir dans l’immobilier dans le Grand Arras, c’est le bon moment.
Par François Greuez
Aujourd’hui, la Communauté Urbaine d'Arras a deux bonnes raisons d’investir dans le territoire, grâce à deux dispositifs immobiliers

Le 19 Avril 2019

ARRAGEOIS : Frédéric Leturque, invité par le gouvernement néo-zélandais à participer à l’ANZAC Day
Par François Greuez
Un an après les commémorations du Centenaire de la Grande Guerre (1914-1918), le gouvernement néo-zélandais invite une délégation française dans le cadre de l’ANZAC Day, le 25 avril.

Le 17 Avril 2019