NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

ARRAS : Exposition « À cœur battant de Sabrina Vitali » du 20 mars au 3 juin au Musée des beaux-arts d’Arras.

Depuis 2013, le Musée des beaux-arts d’Arras et L’être lieu s’associent à un artiste plasticien, le temps d’une exposition croisée, et proposent un parcours d’art contemporain en deux temps. Cette année, à partir du 20 mars, l’artiste Sabrina Vitali présente au Musée des beaux-arts une installation inédite, à la manière d’un paysage intérieur et à L’être lieu une œuvre évolutive et environnementale réalisée en collaboration avec les étudiants de Classe Préparatoire aux Grandes Écoles Arts plastiques.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Deux expositions croisées


Au Musée des beaux-arts d’Arras, Sabrina Vitali conçoit une installation inédite, dont le point de
départ est le tableau La Mort des enfants de Béthel de La Hyre (1653), l’un des chefs d’œuvre
de la collection. L’artiste a mêlé, dans sa recherche, différentes sources d’inspiration : l’épisode
biblique représenté dans cette œuvre, la destinée troublée de l’ancienne abbaye Saint-Vaast où
se trouve aujourd’hui le musée, mais également l’histoire de la ville d’Arras au Moyen Âge.
Sabrina Vitali explore cette richesse historique et se l’approprie avec poésie, dans le cadre
minéral et majestueux du cloître de l’ancienne abbaye. Ses recherches sur les matériaux
éphémères, souvent atypiques comme le sucre soufflé, la conduisent à explorer pour la première
fois le végétal dans une œuvre imaginée comme un jardin intérieur. Pendant trois mois, l’installation va ainsi se métamorphoser. L’artiste convie le visiteur tout autant à la contemplation de cette mise en scène puissante d’une beauté fragile et éphémère, qu’à une expérience sensorielle inédite à vivre et revivre tout au long du temps de l’exposition.
Pour la réalisation de ce projet, le Musée des beaux-arts a bénéficié du soutien d’un mécène,
l’entreprise Gamm vert.

Lors de sa résidence à L’être lieu, Sabrina Vitali créé une installation environnementale et collaborative avec les étudiants d’hypokhâgne et de khâgne option arts plastiques de la cité scolaire Gambetta-Carnot. Déployé au cœur de l’établissement, le dispositif est pensé comme un lieu de dialogues, d’échanges et de porosités entre tous les acteurs de l’école.
Il s’agit de la réactivation d’une installation intitulée De qui sont ces manches, exposée pour la première fois au Palais de Tokyo à Paris de juin à septembre 2018. Dans ce lieu de recherches, de sédimentations, l’artiste explore avec les étudiants la question de l’écologie d’une œuvre éphémère et mutante.


Programmation détaillée à découvrir sur : www.arras.fr/culture/musee-des-beaux-arts


 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

ARRAS : Découvrez l’hôtel et le parc de la préfecture ce 22 Septembre.
Par François Greuez
A l’occasion de la 36ème édition des « Journées Européennes du Patrimoine », l’hôtel et le parc de la Préfecture du Pas-de-Calais seront ouverts au public le dimanche 22 septembre 2019 de 10h à 12h et de 14h à 18h. 

Le 16 Septembre 2019

ARRAGEOIS : Pour inciter les habitants à prendre moins la voiture, des aménagements cyclables ont été réalisés
Par François Greuez
A l’occasion de la semaine de la mobilité 2019, la Communauté Urbaine d’Arras et Artis vous propose le samedi 21 septembre une balade à vélo pour découvrir des itinéraires cyclables. En 2019, la Communauté Urbaine d’Arras a poursuivi ses aménagements cyclables, dans la ville, mais aussi dans les communes rurales, pour faciliter l’usage du vélo au quotidien.

Le 16 Septembre 2019

ARRAS : Le Festival les Inouïes, « Sur un malentendu » avec la Compagnie Les Sourds-Doués le 22 Septembre
Par François Greuez
Très appliqué, le quatuor attaque son fameux programme… Mais soudain, ça déraille et le cap du récital semble bien difficile à tenir : comment poursuivre avec quatre artistes fêlés, bien singulièrement cravatés et devenus incontrôlables ?!

Le 15 Septembre 2019

ARRAS : La transformation de la gare d'Arras et de la Petite Vitesse se dessine avec les habitants.
Par François Greuez
Porte d'entrée dans le territoire, la gare d'Arras et ses 4 millions de voyageurs chaque année, va faire l'objet d'une concertation avec les habitants du territoire pour imaginer la gare de demain, le quartier de demain aussi, en y intégrant notamment de nouvelles mobilités.

Le 14 Septembre 2019

ARRAS : Un exemplaire inédit du Traité de Versailles au Musée des Beaux Arts.
Par François Greuez
Cet exemplaire, de format plus réduit que le traité lui-même, fut remis à Jules Laroche, diplomate français et l’un des principaux négociateurs pour la France à la Conférence de la Paix du 28 juin 1919 à Versailles.

Le 12 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais