NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

ARRAS : Un plongeon au cœur de la carrière Wellington à la lampe torche.

Arras Pays d'Artois organise depuis 3 ans, des visites du patrimoine d'Arras à la lampe torche, une expérience de voir autrement les choses. C'est à la carrière Wellington, que notre journaliste François, est parti visiter avec sa lampe torche et son appareil photo.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

ARRAS : Un plongeon au cœur de la carrière Wellington à la lampe torche.

3 photos disponibles : VOIR LES PHOTOS

Nous étions une petite quinzaine de personnes avec nos lampes torches, de toute âge, partir à la rencontre de cette grande carrière Wellington se trouvant à 20m sous les pavés d’Arras, ce lieu chargé de mémoire et d’émotion. Nous procédons à une descente par un ascenseur vitré, le tout encadrée par un accompagnateur qui plonge le visiteur dans l’intimité du site.

La carrière baptisée Wellington par les sapeurs néo-zélandais préserve le souvenir de ces milliers de soldats cantonnés sous terre à quelques mètres de la ligne de front, avant de s’élancer sur le champ de bataille le 9 avril 1917 à 5h30 du matin, pour attaquer par surprise les positions allemandes.

Elle était également servie pendant la 2nde Guerre Mondiale comme abri pour les civils d'Arras.

Dans le noir obscur de la carrière, dans un froid automnale, le guide nous présenté des écritures de soldats, gravés sur la craie durant toute la visite, avec toujours des anecdotes de soldats ou de visiteurs lambda dont un de sa famille a fait la guerre.

La visite durait une bonne heure, on prenait notre temps pour regarder avec notre lampe torche les écritures, les tunnels …

" Les clients cherchent d’autres sensations. Que la vision étant plus focalisée, l’attention l’est aussi plus. En général la déformation sensorielle par rapport au quotidien provoque une attention plus forte et donc souvent un retour client plus positif encore. Enfin le cinéma nous a habitué à voir des musées la nuit avec des événements extraordinaires. Ça joue sur la façon d’aborder ce type de visite." rappelle Christian Berger, le directeur général d'Arras Pays d'Artois.

 

Web tv

Vidéo associée

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

ARRAS : Grand succès pour le festival Atrebatia 2019 !
Par François Greuez
Durant ce week-end, a eu lieu le festival Atrebatia, la 5e édition a eu de nouveau son succès attendu avec un chiffre de fréquentation multiplié par deux que les années précédentes.

Le 18 Février 2019

ARRAS : La ville organise sa première conférence « Le Sport en Débat » le 5 mars.
Par François Greuez
La Ville d'Arras organise sa première conférence "Le Sport en Débat" le mardi 5 mars 2019, à 18h, au Casino.

Le 14 Février 2019

ARRAS : Un ciné-débat sur le film « Pupille » au Cinémovida le 26 Février
Par François Greuez
L’UDAF 62, EFA 62 et le Cinémovida d’Arras co-organisent un ciné-débat autour du film Pupille. Au Cinémovida d’Arras le mardi 26 février 2019, à 19h15.

Le 14 Février 2019

ARRAGEOIS : Arras Pays d'Artois propose un atelier jeune public le 20 Février
Par François Greuez
Ton après-midi commence par une visite de la Grand’Place et de la Place des Héros. Découvre leur histoire passionnante et admire l’architecture de cet ensemble unique de façades de style baroque flamand. Puis en atelier, encadrés par une animatrice, frotte-toi à la technique du pop-up pour réaliser ta propre façade en relief.

Le 14 Février 2019

REGION : Laurent Tapadinhas nommé directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement Hauts-de-France
Par François Greuez
Laurent Tapadinhas, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) des Hauts-de-France.

Le 14 Février 2019