NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

DAINVILLE : La Société PRIMAGAZ est mise en demeure de respecter les engagements d’arrêt de la sphère aérienne de propane.

En 2015, la société Primagaz a présenté à l’État et aux collectivités un projet de reconfiguration de son établissement situé dans la zone d’activités de Dainville. Ce projet, validé par l’arrêté préfectoral du 14 juin 2017, prévoyait notamment le démantèlement, au plus tard au 31 décembre 2018, des sphères de butane et de propane et leur remplacement par des réservoirs sous talus.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Cette proposition, qui présentait une nette diminution des zones de dangers par rapport au projet envisagé jusqu’alors (une seule expropriation au lieu d’une dizaine), a permis, après de nombreux mois de travail, l’approbation du plan de prévention des risques technologiques (PPRT) par arrêté préfectoral du 25 septembre 2017.


Fin septembre 2018, Primagaz a annoncé, contre toute attente, sa volonté de cesser l’activité « butane » début 2019 pour transformer le site en un simple relais vrac par la mise en place d’un seul réservoir sous talus de propane, réduisant les effectifs présents sur site à 3 salariés contre 21 jusqu’alors.
 

A l’occasion d’une visite des services de l’inspection des installations classées le 31 janvier dernier, il est apparu que si les travaux d’arrêt de la sphère de butane avaient bien débuté et sont à ce jour terminés, aucune démarche n’a été engagée s’agissant de la sphère de propane.
 

Compte tenu de la non réalisation des travaux dans les délais impartis, Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, a signé ce 21 mars 2019 un arrêté mettant en demeure la société Primagaz de procéder à l’arrêt de la sphère de propane sous trois mois.
 

Une nouvelle visite du site sera diligentée fin juin afin de s’assurer du respect de ces prescriptions.

 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

ARRAS : Découvrez l’hôtel et le parc de la préfecture ce 22 Septembre.
Par François Greuez
A l’occasion de la 36ème édition des « Journées Européennes du Patrimoine », l’hôtel et le parc de la Préfecture du Pas-de-Calais seront ouverts au public le dimanche 22 septembre 2019 de 10h à 12h et de 14h à 18h. 

Le 16 Septembre 2019

ARRAGEOIS : Pour inciter les habitants à prendre moins la voiture, des aménagements cyclables ont été réalisés
Par François Greuez
A l’occasion de la semaine de la mobilité 2019, la Communauté Urbaine d’Arras et Artis vous propose le samedi 21 septembre une balade à vélo pour découvrir des itinéraires cyclables. En 2019, la Communauté Urbaine d’Arras a poursuivi ses aménagements cyclables, dans la ville, mais aussi dans les communes rurales, pour faciliter l’usage du vélo au quotidien.

Le 16 Septembre 2019

ARRAS : Le Festival les Inouïes, « Sur un malentendu » avec la Compagnie Les Sourds-Doués le 22 Septembre
Par François Greuez
Très appliqué, le quatuor attaque son fameux programme… Mais soudain, ça déraille et le cap du récital semble bien difficile à tenir : comment poursuivre avec quatre artistes fêlés, bien singulièrement cravatés et devenus incontrôlables ?!

Le 15 Septembre 2019

ARRAS : La transformation de la gare d'Arras et de la Petite Vitesse se dessine avec les habitants.
Par François Greuez
Porte d'entrée dans le territoire, la gare d'Arras et ses 4 millions de voyageurs chaque année, va faire l'objet d'une concertation avec les habitants du territoire pour imaginer la gare de demain, le quartier de demain aussi, en y intégrant notamment de nouvelles mobilités.

Le 14 Septembre 2019

ARRAS : Un exemplaire inédit du Traité de Versailles au Musée des Beaux Arts.
Par François Greuez
Cet exemplaire, de format plus réduit que le traité lui-même, fut remis à Jules Laroche, diplomate français et l’un des principaux négociateurs pour la France à la Conférence de la Paix du 28 juin 1919 à Versailles.

Le 12 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais