NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

DOUAI : Le 41ème régiment de transmissions a participé à l’exercice « Maréchal Lannes »

Les militaires du 41ème régiment de transmissions ont participé à la mission « Maréchal Lannes » de la 2ème brigade blindée française, en cette fin de mois de novembre, en région nord-est, au niveau du camp de Mourmelon en Champagne.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

C’est environ 1400 militaires qui ont été déployés pour un entraînement au combat de haute intensité, avec près de 200 véhicules dont des chars Leclerc, des VBCI (véhicule blindé de combat d'infanterie), des AUF1 (artillerie chenillée), en vue d’un engagement éventuel et en situation d’incidents réalistes (avec des militaires jouant aussi une simulation d’attaque adverse).


Les militaires du 41 RT sont des transmetteurs et aussi des réservistes de l’ECER (escadron de circulation et d’escorte de réserve).


Les transmetteurs sont essentiels à la manœuvre : arme de soutien, ils assurent la coordination des autres armes (l’infanterie et l’arme blindée cavalerie sont des armes de mêlée, l’artillerie et le génie des armes d’appui) ; sans eux la réalisation de la manœuvre serait impossible !
Pour ce qui est des réservistes, le lieutenant de réserve Ludivine a exercé les fonctions de DL (détachement liaison) et a dû apporter son expertise en tant que spécialiste circulation au PC (poste de commandement) de la 2ème brigade blindée.
Tout l’enjeu et la difficulté de la préparation de la manœuvre, nous explique le lieutenant Ludivine, résident dans la combinaison constante entre le « fictif » et le « réel » : puisque cela demeure un exercice militaire mais en temps de paix et en terrain civil, avec tous les impératifs de sécurité que cela comporte.


De même, le lieutenant de réserve Maxime a assuré quant à lui les fonctions de chef de peloton de circulation. Il nous a expliqué que le peloton de l’ECER a dû, sous son commandement, « reconnaître » les itinéraires de nuit, assurer l’escorte des rames de véhicules blindés, déterminer des itinéraires « viables » en termes de tonnage et de gabarit et, en outre, déterminer avec les éléments de l’Arme du Génie, la zone d’emplacement d’installation d’un SPRAT (Système de Pose Rapide de Travures), permettant de déployer un pont modulaire d'assaut pour le franchissement d’un cours d’eau par des chars Leclerc.


Les réservistes sont dans le civil des ouvriers, des personnels de santé, des juristes, des enseignants, etc., mais ils portent aussi régulièrement l’uniforme pour servir leur pays. Ils sont parfaitement intégrés au sein du régiment et dans les divers exercices ou dispositifs de manœuvre : ils travaillent de concert avec les personnels d’active.

 

Web tv

Vidéo associée

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

ARRAGEOIS : Le bassin d'orage limite les déversements sans traitement dans la Scarpe.
Par François Greuez
Sept bassins d'orage se trouve sur le territoire de la Communauté Urbaine d'Arras, pour une capacité de stockage totale de 37 000m³. La construction d'un huitième bassin est programmée en 2019 sur la commune de St Laurent Blangy.

Le 14 Décembre 2018

ARRAS : Grand renforcement sécuritaire au Marché de Noël après l'attentat à Strasbourg
Par François Greuez
Après les événements survenus à Strasbourg mardi soir, la Ville d’Arras, la préfecture du Pas-de-Calais, les forces de l’ordre et les secours vont renforcer le dispositif sécuritaire sur et autour du marché de Noël.

Le 12 Décembre 2018

NORD - PAS DE CALAIS / Des mesures de vigilance et de sécurité renforcées sont prises dans le département suite aux événements dramatiques survenus à Strasbourg
Par François Greuez
Après les événements dramatiques survenus à Strasbourg durant la soirée du 11 décembre, Michel Lalande, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord a réuni, ce mercredi 12 décembre, l’état-major de sécurité et notamment les forces de police, de gendarmerie, les militaires et le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) pour déterminer et coordonner l’ensemble des actions visant à renforcer la sécurité publique.

Le 12 Décembre 2018

ARRAS : Dans les coulisses du centre opérationnel départemental du Pas de Calais.
Par François Greuez
Le COD est un outil de gestion de crise à disposition du préfet qui 'active quand un événement majeur a lieu dans son département (importantes manifestations, épisode climatique impactant la sécurité routière, accident de grande ampleur...). Présidé par le préfet, il rassemble l'ensemble des acteurs de la sécurité civile, la police et la gendarmerie nationales, les services de l’État concernés et les représentants des collectivités.

Le 10 Décembre 2018

ARRAS : 14 NOMS POUR LANCER LA 15ÈME ÉDITION DU MAIN SQUARE FESTIVAL !
Par François Greuez
Alors que les fêtes de fin d’année approchent, il est temps pour nous de vous dévoiler les premiers artistes qui participeront à la 15ème édition du festival arrageois !

Le 07 Décembre 2018